Catégories
Recherche et Développement

Réflexions sur le décrochage scolaire

La base du problème du décrochage scolaire est l’inégalité sociale. Dans toutes les études menées sur ce sujet – on remarque que le phénomène de décrochage touche perpétuellement les populations pauvres, immigrées, issues de l’immigration, avec un niveau d’éducation relativement faible. En effet, la pauvreté et les inégalités sociales sont les racines de tous les maux de notre société. Il est certain, que si nos politiques s’attaquaient sérieusement à ces deux fléaux, la plupart des problèmes que confrontent notre pays aujourd’hui seraient déjà résolus. En d’autres termes, il ne suffit pas d’interroger les pratiques pédagogiques, remettre en cause l’organisation scolaire, l’accompagnement des élèves ou des familles, pour lutter efficacement contre le décrochage scolaire. Il faut des actes, une volonté politique ferme de la part de nos dirigeants. À noter, qu’une enquȇte PISA de 2018 montre qu’en France la qualité de l’offre de formation et le niveau des élèves sont satisfaisants par rapport à moyenne des pays de l’OCDE[1]. Cependant, cette étude soulève une sérieux problème d’inégalités sociales dans notre système éducatif, en deçà de la moyenne OCDE. Laurence Boone, chef économiste de l’OCDE, souligne que la France souffre surtout d’un problème d’« inégalité des chances » et pointe du doigt un ascenseur social en panne qui ne favorise pas des mobilités sociales ascendantes. Par exemple, il faudra six générations (environ cent cinquante ans) pour qu’un élève issu d’une famille extrêmement pauvre, puisse atteindre le revenu moyen.

Catégories
Recherche et Développement

Bienvenue

                        Parution de l’ouvrage “Accompagnement vers la résilience” disponible sur Amazon